top of page

Les séparés - Marceline Desbordes Valmore

















3 תגובות


Caro


Alors c'est simple : ouvre la fin de tes phrases... car tu as un objectif : que Brigitte ne se foute pas en l'air... c'est ça qui motive tous tes fais et gestes. Pense que si tu perds la connection avec elle, elle se fout en l'air.

En guise d'exercice pour ouvrir la fin des phrases, remplace n'écris pas par "j'ai froid" ou "j'ai faim". Tu ne fermerais jamais une phrase après j'ai froid ou j'ai faim, pour la bonne raison que si tu dis ça à quelqu'un c'est dans l'espoir qu'on te demande à manger ou qu'on monte le chauffage.

Et bien là c'est pareil, tu attends que Brigitte te dise "mais si je vais t'écrire, je…


לייק

Fin de scène, Caro tu dis le denier n'écris pas à Brigitte, reste connectée avec elle pour savoir si elle décide de vivre ou pas.

Une fois qu'elle est sortie tu te retournes face à la "porte" et tu commences ton solo.

לייק

* entrée jardin

* Caro tu peux utiliser la 2ème chaise, t'asseoir dessus, t'accroupir dessus, la déplacer...

Attention de ne pas trop monter ("qui ne peuvent t'atteindre"). Essaye la douceur aussi...

* vous restez en scène pour Copernic


לייק
bottom of page