top of page

Feu la mère de Madame - Feydeau











6 comentários


Petites notes sur le show du 15 avril

(video à partir de 5'07")


Gilles

* Le top pour ton entrée est le changement de lumière (video à partir de 5'07")

* Très bien l'entrée bourrée, rigolard. Mais le chapeau, ton personnage avais oublié que c'était celui d'une femme, c'est en le voyant dans tes mains que tu te marres une nouvelle fois

* attends je confonds avec l'éntérite pour dire ça ne se ressemble pas

* je ne sais pas tiens là par exemple : tu es super emmerdé, si ça se trouve la nana n'étais même pas nue, tu dois inventer un truc à dire donc y'a un petit moment de flottement

* en porte-manteau : effectivement reste désolé…


Curtir

ps : je peux amener un plaid vendredi...

Curtir
Respondendo a

le tien il est parfait ! Merci

Curtir

Début de scène : Elsa est déjà en train de dormir dans le lit

entrée de Gilles sur la lyre de Morgane, Caro est à côté de Morgane à jardin

Gilles tu viens s'asseoir dans le lit comme prévu en égrenant par terre le chapeau et le foulard (pour Laura dans Mme tchissik).

Quand Elsa crie sur Gilles ça fait sursauter Morgane et Caroline qui sortent.


changement :

fin de feu la mère de madame : Elsa prend sa chaise en marmonnant "en porte manteau" et va la placer en avant scène cour (voir la video de Mme Tchissik)

Gilles la suit un peu dépité avec l'autre chaise et le plaid

Elsa va se placer en avant scène jardin et…

Curtir

* Gilles : primordial de faire ce qu'on a dit: écoute le mot dans les répliques d'Elsa qui déclenche ta réponse et de ce fait tu auras le bon rythme

* Gilles, c'est bien de mettre tes vêtements au sol en mode petit poucet, pense aussi que tu es un beau bourré

* Elsa : dès qu'il est allongé crie-lui dessus pour bien lui ruiner ce moment où il peut enfin se détendre, tu guettais cet instant et tu savoures l'idée de lui faire une scène.

* Caro-Gilles-Elsa : je suis dégoutée j'ai pas filmée l'entrée de l'amphitrite. En gros Caro entre en super danse sexy sur "quand le cortège a fait son entrée". Gilles tu la regardes envoutée, Elsa…


Curtir
bottom of page